Affaire Castagnetta

Posté le 2008-08-25

COMMUNIQUÉ – CLAUDIO CASTAGNETTA 

Affaire Castagnetta : Le Congrès national des Italo-Canadiens réclame la tenue d’une enquête publique

MONTRÉAL, le 25 août 2008 – Vendredi le 22 août 2008, le Directeur des poursuites criminelles et pénales a décidé de ne porter aucune accusation contre les policiers ou les gardiens de prisons responsables de M. Claudio Castagnetta au moment de son décès.

Le Congrès National des Italo-Canadiens, Région Québec, estime que toute la lumière doit être faite sur les circonstances entourant la mort de M. Castagnetta en septembre 2007. L’arrestation, la détention et le décès de M. Castagnetta sont survenues dans des circonstances pour le moins nébuleuses. En effet, lors de son arrestation, Claudio Castagnetta était selon plusieurs témoins de la scène dans un état de détresse psychologique. On se rappellera que les policiers ont infligé à M. Castagnetta trois (3) ou quatre (4) décharges de pistolet « Taser », et que les forces de l’ordre l’ont détenu pendant plus de vingt-quatre (24) heures avant de requérir des services médicaux.

Selon le président du Congrès Me Antonio Sciascia, « À défaut de procédures pénales, seule une enquête publique et indépendante permettra de faire toute la lumière dans le dossier Catstagnetta ». Le Congrès National des Italo-Canadiens joint donc sa voix à l’Alliance des Groupes d’Intervention pour le Rétablissementen santé mentale (AGIR) et l’Association des Personnes Utilisatrices des services de santé mentale de la région de Québec (APUR) pour réclamer la tenue d’une telle enquête publique.

Toujours selon Me Sciascia, le ministre de la Justice et de la Sécurité publique Jacques Dupuis devrait demander à la coroner en charge du dossier, Me Andrée Kronstrom, de tenir dans les plus bref délais une enquête publique sur l’affaire Castagnetta.

L’ensemble de la communauté italienne de la province de Québec est très préoccupée par le dossier. De plus, l’ambassadeur d’Italie a déjà indiqué au Premier Ministre Jean Charest son insatisfaction quant au traitement du dossier. Le Congrès national des Italo-Canadiens estime par conséquent que la tenue d’une enquête publique est essentielle pour faire la lumière dans toute cette affaire.

Renseignements :   Congrès national des Italo-Canadiens Tel. 514-279-6357



Cles: Communiqués de presse

Calendrier
<< mars 2019 >>
24 25 26 27 28 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6
Liens populaires